Le Quintette Eole est un quintette à vent créé à Fribourg en 1998. Au fil des années, des concerts et des rencontres, il a su trouver son rythme et sa place sur la scène musicale romande. Il s’est également produit au-delà des frontières, prenant part au Festival de musique contemporaine de Saint Privat (Haute Loire, France) ou au Festival Credomatic au Costa Rica.

​

Avide de découvertes, il ne cesse d’élargir son répertoire. Parmi ses projets les plus marquants, il a interprété une version inédite des Tableaux d’une Exposition de Modest Moussorgski et une nouvelle transcription pour quintette à vent et orgue de l’Oiseau de Feu d’Igor Stravinski.

​

En 2010, son premier disque, «Bohème», consacré à la musique tchèque, reçoit un accueil enthousiaste de la critique. En 2012, il s’est produit aux côtés du baryton Michel Brodard dans un récital consacré aux lieder de Gustav Mahler. En 2013, le Quintette Eole est monté sur planches pour la création scénique des « Aventures de Pinocchio » du compositeur israélien Lior Navok, témoignant de son envie de collaborer avec d’autres disciplines artistiques.

​

La création d’œuvres nouvelles occupe également une part importante de son activité. Ces dernières années, Laurent Mettraux, Jean-François Michel, Dominique Gesseney-Rappo ou Caroline Charrière ont écrit des œuvres à son attention.

Martine Grandjean, flûte traversière

​

Née au cœur de la Gruyère, Martine Grandjean accomplit ses études aux Conservatoires de Fribourg et Genève, et suit les cours de maîtres de flûtistes réputés tels que Peter-Lukas Graf, Patrick Gallois, Robert Dick et Emmanuel Pahud.

​

Très attirée par le monde du jazz, elle se perfectionne également auprès de Jérôme Thomas à Lausanne et collabore notamment avec Stefan Aeby et Claude Schneider. Membre fondatrice du Quintette Eole, elle enseigne depuis 1997 au Conservatoire de Fribourg.

Bruno Luisoni, hautbois

​

Bruno Luisoni commence le hautbois au Conservatoire de Fribourg. Il obtient en 2001 un diplôme d’orchestre avec distinction dans la classe de Louise Pellerin à la Haute Ecole de Musique de Zurich-Winterthur, puis poursuit ses études pendant deux ans à Munich en classe de perfectionnement chez François Leleux.

​

Membre de l’Orchestre de Jeunes Gustav Mahler, il occupe le poste de cor anglais solo au Konzerthausorchester Berlin entre 2004 et 2006. Il est aujourd’hui actif comme premier hautbois de l’Orchestre de Chambre Fribourgeois et professeur au Conservatoire de Fribourg.

Lionel Andrey, clarinette

​

Lionel Andrey est né à Lausanne en 1990. Il commence la clarinette avec Yvan Tschopp puis poursuit ses études avec Fabio di Càsola, Harri Mäki et François Benda.

​

Lionel Andrey est un clarinettiste demandé, particulièrement dans le domaine de la musique de chambre. Il se produit régulièrement dans différents festivals et séries de concerts autant en suisse qu’à l’étranger.

Ses récitals et concerts de musique de chambre sont enregistrés par les radios Espace 2 et SRF Kultur en Suisse, France Musique à Paris, Yle en Finlande, au Japon, etc…

​

Avec son Trio Eclipse, il est lauréat de plusieurs concours dont le prestigieux « Osaka International Chamber Music Competition » au Japon en 2017.

​

http://lionelandrey.ch

Stéphane Mooser, cor

​

Elève du Conservatoire de Lausanne, Stéphane Mooser y étudie auprès d’Olivier Alvarez, Olivier Darbellay (cor) et Hervé Klopfenstein (direction d’orchestre). Il se perfectionne ensuite dans la classe de Bruno Schneider à la Hochschule für Musik de Freiburg im Breisgau.

​

Il collabore fréquemment avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne, le Berner Symphonie Orchester, Camerata Bern ou le Kammerorchester Basel. Sa pratique des instruments historiques l’amène également à se produire avec des formations de renom international, parmi lesquelles le Tafelmusik Baroque Orchestra de Toronto ou le Bach Collegium Japan. Premier cor de l’Orchestre de Chambre Fribourgeois depuis sa création, il enseigne aux Conservatoires de Fribourg et Lausanne.

Nicolas Michel, basson

​

Nicolas Michel a commencé le basson après avoir étudié le piano. Il a suivi l'enseignement de Jean-Claude Montac à Paris, de Ingo Becker à Berne et de Alberto Guerra à Lausanne se formant ainsi auprès des écoles française, allemande et italienne. Sa passion pour cet instrument le pousse vers la voie des instruments historiques, pour lesquels il se spécialise auprès de Lorenzo Alpert (Concerto Köln) au Conservatoire de Musique Ancienne de Genève.

​

Il se produit dans les différents orchestres de Suisse romande et alémanique, parmi lesquels l’Orchestre Symphonique de Bienne et le Sinfonietta de Lausanne, et enseigne à l’Ecole de Musique de Bienne.